ZONE SANTÉ

Comment renforcer son système immunitaire pendant l’automne ?

L’arrivée de l’automne et de l’hiver semble être associée à la saison du rhume et de la grippe. Les changements de saisons, de températures et du niveau d’humidité sont des moments propices pour observer un retour en force de différents virus.

 

Bien qu’il n’existe pas encore de pilule magique qui vous permettre d’éviter de contracter ces virus, nous savons maintenant - et plus que jamais après cette période de pandémie – que l’adoption de saines habitudes de vie peut aider votre organisme à rester fort et ainsi favoriser un meilleur système immunitaire pour éviter et pour combattre certaines infections et maladies.

 

Il est vrai que votre système immunitaire est en grande partie tributaire de votre génétique, mais pour la partie sur laquelle vous avez le contrôle, voici quelques comportements à intégrer dans votre quotidien afin d’améliorer (ou éviter de réduire) votre réponse immunitaire.

 

Quels sont les comportements de santé qui influencent positivement le système immunitaire ?

 

Aucune étude scientifique n’a permis de créer une relation directe entre l’augmentation du système immunitaire et l’adoption d’un seul comportement spécifique sur votre santé. Mais ces études démontrent cependant que l’ensemble des vos choix et de vos comportements ont un impact, positif ou négatif, sur la capacité de votre corps à se défendre contre les maladies existantes.

 

Exercice Physique

 

La pratique régulière d’activité physique (3 à 5 fois par semaine) a pour effet de stimuler votre système immunitaire. Cependant, votre niveau d’intensité a un impact majeur sur la façon dont votre système immunitaire réagit.

 

Une intensité modérée à élevée a un impact positif sur votre réponse immunitaire, mais inversement, une activité physique épuisante (par exemple le HIIT, l’entraînement pour un triathlon ou pour un marathon, etc.) a pour effet de diminuer temporairement votre système de défense. Cette baisse temporaire induit à votre organisme une vulnérabilité significative que l’on nomme Fenêtre d’Ouverture. Cette période de vulnérabilité aura une durée de un à trois jours.

 

Donc, pour favoriser une réponse immunitaire optimale, choisissez un type d’entraînement qui évite des épisodes de fatigues extrêmes et d’épuisement. Mais si c’est ce type d’entraînement qui vous stimule,  restez alerte à l’apparition de symptômes et diminuez la fréquence de vos entraînements ainsi que l’intensité pour prévenir l’aggravation de votre condition si vous avez des symptômes.

 

Alimentation et Hydratation

 

L’alimentation à une influence significative sur le système immunitaire. Le fait de varier votre apport alimentaire et d’avoir une alimentation riche en fruits et en légumes permet à votre système immunitaire de mieux fonctionner.

 

Un régime alimentaire de piètre qualité induira une déficience en vitamines essentielles et en oligo-éléments,  ce qui vous conduira vers une malnutrition en micronutriments. Ceci n’est pas en faveur d’un système immunitaire qui est au plus fort de son potentiel. Il est également favorable de réduire votre consommation de viandes et de produits transformés.

 

Certains aliments sont reconnus pour stimuler votre réponse immunitaire, dont notamment le citron, le brocoli, l’ail, le gingembre, les épinards, le kiwi, etc. N’oubliez pas de privilégier les aliments de saisons. Cependant, la quantité ainsi que la fréquence de consommation varient d’un aliment à l’autre. D’autres facteurs affecteront également la puissance d’action sur votre système immunitaire des aliments consommés : provenance des produits, qualités des produits, températures et modes de cuisson, méthodes de préparation, etc. Ces facteurs viennent influencer l’assimilation des vitamines et des minéraux mais également des principes actifs.

 

N’oubliez pas d’intégrer à votre routine alimentaire quotidienne une hydratation adéquate qui variera selon votre pratique d’activités physiques ainsi que selon la température et votre habillement.

 

Si votre alimentation suscite un questionnement, l’aide d’une nutritionniste sera votre meilleur atout.

 

La Supplémentation Spécifique

 

La prise de suppléments alimentaires visant à Booster votre système immunitaire ne doit pas remplacer l’alimentation. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un supplément, et non d’un remplaçant. Le marché de la supplémentation à fait un bond incroyable pendant la période de la pandémie. Il est très difficile pour le commun des mortels de s’y retrouver. C’est pourquoi il est nécessaire de vous faire accompagner par un professionnel qui est bien au fait des développements et des nouveautés.

 

Sans entrer dans les détails, un protocole de supplémentation spécifique devrait garder le focus sur les éléments suivants :

 

  • Présence de plusieurs vitamines ou d’un supplément multivitaminé (vitamines A, B6, C, D3 et E, ainsi que des minéraux comme le zinc, le fer, l’acide folique, le cuivre, le calcium et le sélénium).

  • Supplément d’Oméga

 

Pour un accompagnement personnalisé à votre situation, venez parlez avec l’un de nos entraîneurs ou l’un de nos conseillers en alimentation.

 

Gestion du Stress

 

Tout comme la fatigue physique, le stress psychologique permet une Fenêtre d’Ouverture qui affecte à la baisse le système immunitaire. Il est important de trouver des moyens pour diminuer votre niveau de stress (exercice, yoga, méditation, obtenir du support familial ou professionnel, etc.).

 

 

Comportements Généraux

 

Mettez en place des moyens et des stratégies pour vous assurer que votre système immunitaire soit à son apogée pour vous protéger des agressions qui vous entourent :

 

  • Hygiène de sommeil incluant un nombre d’heures suffisant ainsi qu’un sommeil récupérateur

  • Maintien d’un poids santé

  • Éviter la consommation de tabac

  • Consommation modérée d’alcool

  • Hygiènes corporelle et buccale adéquate

 

Nous l’avons vu pendant la pandémie, l’âge a un effet significatif sur la réaction du système immunitaire face aux stimuli infectieux. À vous d’adopter les comportements adéquats et aussi de les transmettre à vos enfants et aux personnes plus vulnérables que vous côtoyées.